Pourquoi le gainage est-il utile pour progresser en running ?

gainage course à pieds

Les mérites du sport sont aujourd’hui connus de tous. Excellent allié pour la santé et le bien-être, nombreux sont ceux qui ont inséré le running dans leurs habitudes quotidiennes. Pour plus d’efficacité, certains exercices comme le gainage s’avèrent indispensables. Savez-vous que le gainage fait progresser en running ? Cet article vous montre l’utilité du gainage pour la progression en running.

Le gainage pour tonifier et affiner son corps

Le gainage est un exercice physique qui contraint celui qui le fait, à solliciter et à contracter les muscles du ventre et du dos. Prudemment pratiqué par les kinésithérapeutes, cet exercice sollicite aussi d’autres muscles du tronc (le thorax et les muscles du plancher pelvien).

Avec la contraction des muscles isométriques, ce type d’exercice a le mérite de développer une autorésistance chez le coureur. Durant cet exercice, le sportif est dans une position donnée et ce pendant un certain temps. Cette position fait travailler beaucoup de muscles. Les graisses sont donc brûlées et les muscles sont affinés. Lorsque cet exercice est bien pratiqué, une fermeté est remarquée au niveau de divers membres du corps (ventres, bras, avant-bras, et dos). Ce qui vous fait progresser en running ici, c’est le fait que vos muscles soient tonifiés et renforcés.

Le gainage, un excellent allié minceur

L’exercice de gainage demande beaucoup d’énergie et de concentration pour pouvoir maintenir sa posture. Inconsciemment, nous sécrétons à cet effet des hormones minceur tels que l’adrénaline et la noradrénaline. Ces deux hormones ont le mérite d’activer un métabolisme de suppression des masses graisseuses les plus difficiles à atteindre.

Cet exercice de cardio est un excellent allié si vous avez envie de progresser en running. Ainsi, le gainage est recommandé au sportif, car il lui permet d’alléger la masse graisseuse et musculaire. Plus vous perdez les masses graisseuses plus vous progressez en running.

gainage running

Le gainage protège les muscles dorsaux et abdominaux

Lorsque le gainage est pratiqué à travers un exercice de planche, le dos est très sollicité et on croit qu’une pression est exercée sur la colonne vertébrale. Toutefois, cet exercice a la particularité de solliciter et de renforcer les muscles qui soutiennent et protègent la colonne vertébrale.

Ainsi, toute la zone lombaire et dorsale est solidifiée et musclée. Il faut rappeler que lorsque cette zone est protégée, cela évite les éventuelles blessures au cours du running. Avec le gainage, vous pouvez donc faire le running sans craindre les fractures.

Le gainage permet de retrouver l’équilibre corporel

Ne serait-ce pas judicieux de dire qu’une bonne posture améliore les résultats à la course ?

En travaillant les muscles dorsaux et en renforçant les muscles situés autour de la colonne vertébrale, le gainage a le mérite d’améliorer votre posture. Ainsi, le gainage aide à se tenir droit.

Il convient aussi de rappeler que le gainage stimule les muscles stabilisateurs. Ces muscles sont importants pour vous maintenir en équilibre lors de nos entraînements quotient.

En somme, il faut retenir que les exercices de gainage (le squat, la poutre…) sont utiles pour le running. Ils permettent au coureur de travailler en profondeur des muscles qui n’auraient pas pu être sollicités durant sa course. Running et gainage sont donc d’excellents alliés pour le bien-être.