Faut-il faire du running si on est courbaturé ?

s entrainer avec des courbatures running

Après des activités sportives ou une longue semaine de travail, vous vous sentez courbaturés de partout. Vous avez mal, mais vous ressentez une forte envie de faire du running. Inquiet pour vos muscles, vous souhaitez savoir s’il est raisonnable de faire du running en étant dans cet état ? Découvrez la réponse à votre interrogation dans cet article.

Les courbatures : qu’est-ce que c’est ?

courbatures runningPour savoir si l’on peut faire du running en étant courbaturé, il faudrait d’abord être certain que les douleurs ressenties sont vraiment dues à des courbatures. Il est fréquent de constater que la plupart des sportifs amateurs ne savent pas vraiment ce qu’est une courbature. Ils connaissent encore moins son importance pour les muscles, quand elle n’est pas brusquée.

Il faut dire que les douleurs ressenties en cas de réelles courbatures sont causées par de toutes petites déchirures des muscles au cours d’un exercice physique. C’est une étape indispensable qui consiste en fait à renforcer le muscle. Le renforcement du muscle s’opère au cours de la réparation des déchirures pendant laquelle se construisent de nouveaux tissus musculaires. En résumé, les courbatures sont le moyen dont se sert votre organisme pour vous signaler qu’il a besoin de faire une pause, pour revenir en meilleure forme.

Les courbatures : doit-on se reposer quand on en souffre ?

Il vaut mieux laisser le muscle se reposer pendant au moins une journée ou alors quelques heures avant de recommencer avec le running. Si vous ressentez des douleurs dans les jambes par exemple, le mieux c’est de faire une pause. Il ne sert à rien de courir sur la douleur. Vos efforts pourraient faire empirer la déchirure et aggraver une situation qui préalablement n’avait rien d’alarmant.

Le repos doit donc être votre premier réflexe en cas de courbatures. En dehors de cela vous pouvez également vous soulager en usant de techniques courantes comme : l’application de glace ou de chaleur, boire beaucoup ou utiliser des bandes compressives.

Les courbatures : peut-on faire du running en les ressentant ?

s entrainer avec des courbatures runningPas tout à fait. Pour ne pas vous blesser en le faisant, il faut trouver l’équilibre entre les besoins de votre organisme et les vôtres. En effet, l’inactivité peut constituer un facteur négatif en ce qui concerne la durée de vos courbatures. Il faut tout de même comprendre que vos efforts doivent être considérablement réduits afin de ne pas endommager vos muscles en vous blessant.

On peut bel et bien faire du running en étant courbaturé. Cependant, le running doit être modéré, c’est-à-dire qu’il ne doit plus s’étendre sur un long parcours, ou sur une longue distance. Le mieux c’est de faire de petites foulées qui ne forceront pas vos muscles à faire beaucoup d’effort. Vos muscles seront ainsi ménagés. Ils ne seront pas inactifs, mais ne seront pas non plus hyperactifs.

Dans le cas où les douleurs s’intensifieraient, le mieux est d’arrêter momentanément le running et d’opter pour une autre activité qui sollicitera moins vos muscles endoloris. Le plus important est d’allier repos et activité sportive, avec la certitude de ne pas en demander trop à vos muscles au risque de subir des lésions plus graves.