Les conseils pratiques pour faire du running en hiver

conseils running en hiver

Le running est une pratique sportive qui a de multiples bienfaits sur la santé, une fois qu’elle est pratiquée dans de bonnes conditions et de façon régulière. En période hivernale, pratiquer le running demande de prendre quelques précautions. Quelles sont donc ces précautions à adopter pour continuer de pratiquer en toute sécurité ce sport même quand le temps est mauvais ?

Il faut porter une tenue adaptée

faire du running en hiverPour pratiquer sa séance de running en hiver, la toute première précaution à prendre est de porter des vêtements adaptés. Vous pourrez ainsi courir dans de bonnes conditions. Il est conseillé de porter trois couches de textiles techniques. Des habits confortables et légers conçus pour favoriser la respiration, l’isolation et la chaleur.

Pour la première couche, vous devez préférer des vêtements qui vous permettront de conserver la chaleur de votre corps. Pour cette première couche, il est préférable d’utiliser un tee-shirt à manches longues en polyester fin et aéré plutôt qu’un tee-shirt en coton.

La deuxième couche doit être constituée d’un vêtement isolant. Ici, le choix du tee-shirt dépend des conditions météo du jour et de la capacité de votre corps à tolérer le froid. Que la tenue soit à manches longues ou courtes, avec ou sans col, elle doit vous apporter une bonne isolation au froid.

La troisième couche est celle de la protection. Il faudra opter pour une veste technique, légère et imperméable. Elle aura pour rôle de vous protéger des éventuels éléments naturels comme le vent, la neige et la pluie pendant votre course à pied.

Protéger les extrémités du corps

Les extrémités du corps sont connues pour être des parties très sensibles. Il est obligatoire de les protéger avant de sortir courir dans le froid. Vous devez donc opter pour des gants, des chaussettes chaudes, des chaussures adaptées et des bonnets.

Vous pourrez alors protéger ces zones sensibles que sont les mains, le cou, les pieds, la nuque, la tête, le front et les oreilles. Ce faisant, vous évitez que votre corps perde une grande quantité de sa chaleur.

S’échauffer à l’intérieur

Une fois bien équipé pour courir, vous devez d’abord procéder à une séance d’échauffement à l’abri du froid. L’échauffement est très utile en running, car il prépare vos muscles et vous aide à trouver un rythme idéal. En hiver, il doit se faire à l’intérieur et le temps à y accorder doit être plus long.

Penser à une bonne hydratation

conseils running en hiverUne autre recommandation que vous devez prendre en compte pour une séance de running en hiver dans de bonnes conditions est de bien hydrater votre corps. Il est important d’emporter de l’eau sur soi et d’en boire le long de sa course pour éviter la déshydratation.

Adopter la bonne méthode de respiration

Lors d’une course à pied en hiver, il est primordial d’opter pour une pratique de respiration convenable. Ainsi, il vous est recommandé d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. Cette méthode permet de réchauffer l’air respiré avant qu’il n’atteigne les bronchioles pulmonaires.

Comment finir sa séance de running en hiver ?

Une fois que votre course à pied arrive à terme, vous devez maintenant procéder à des étirements et effectuer des mouvements de renforcement musculaire. Ceci vous évitera d’entrer en hypothermie. Il est conseillé de faire les étirements dans un endroit bien abrité ou simplement chez soi à l’abri du froid. Le running en hiver, n’a plus aucun secret pour vous.